À toi qui n’a pas eu le temps de se faire un lunch et qui va encore aller au resto ce midi,

Avant de commencer cette petite montée de lait que je vais appeler arrête-de-garrocher-ton-argent-par-les-fenêtres-pour-rien, je tiens à préciser que :

  1. T’as le droit de ne pas être d’accord, mais je vais te le dire quand même.
  2. Ce n’est pas difficile de se préparer un lunch.
  3. Personne n’a pitié de toi.

Écoute, je te comprends. Tes soirées sont déjà hyper occupées. Tu as tellement d’émissions de télé à regarder; tu ne veux pas perdre de temps à te faire un lunch. Après tout, tu passes déjà pas mal plus de temps au bureau, c’est normal que tu veuilles passer un peu de temps avec ton divan.

T’as raison, ce serait trop te demander de couper des carottes et des céleris, de les mettre dans un plat et de te creuser les méninges pour trouver ce que tu vas manger demain midi.

Et c’est encore plus demandant de perdre une habitude qui nuit à ta santé et qui étire ton budget jusqu’à la limite.

Quand j’essaie d’expliquer aux gens qu’ils peuvent économiser une tonne d’argent en apportant leur lunch, neuf fois sur dix, ils secouent les épaules. M’en fou, qu’ils disent.

T’AS PAS LES MOYENS DE T’EN FOUTRE!

Si tu penses que tu ne dépenses pas tant d’argent que ça quand tu vas au resto, je peux facilement te prouver le contraire.

On va se donner un chiffre rond, pour le fun : 10 $. Si tu manges au resto à tous les midis, c’est au minimum 200 $ que tu auras dépensé à la fin du mois.

J’ai été cheap avec mon 10 $.

Qu’est-ce que tu peux avoir pour 10 $ dans un resto? Il y a des restos qui ne te servent même pas de verre d’eau à ce prix-là!

Et chez les fast food? Pas grand-chose. Même avec un trio Big Mac chez McDo, tu dépenses ton 10 $ au complet. Chez Subway, t’as un petit sandwich avec 20 grammes de viande et huit pouces d’épais de laitue iceberg, avec un sac d’air déguisé en sac de chips et une chaudière de boisson sucrée.

C’est cher, c’est même pas bon et ton système digestif va te le faire regretter tout au long de l’après-midi.

Si tu veux manger plus santé, ajoute un autre cinq ou dix dollars à ton total.

En revanche, voici ce que je peux me préparer à la maison pour environ 10 $ :

  • Salade de quinoa
  • Bol de soupe
  • Sandwich ou wrap
  • Barre tendre
  • Yogourt
  • Fruit

J’arrive à faire trois repas différents avec mon 10 $. Toi, tu peux même pas t’acheter 1 repas au fast food et t’auras probablement encore faim après. C’est poche, non?

Comme je me doute bien que je n’ai pas convaincu tout le monde, je vais prendre quelques minutes pour contre-carrer les arguments de la gang des « je vais dîner au resto si ça me tente, bon! »

Ma vie sociale en dépend

T’es cute. On n’est plus à l’école secondaire. Personne ne va te rejeter parce que tu as choisi d’arrêter de dépenser et de prendre soin de ta santé. Si tu leur expliques  simplement ton choix, ils vont comprendre. Peut-être même qu’ils vont suivre ton exemple. Tu risques de te former un petit groupe d’économes qui vont te garder motivé. Simple, mais vrai.

Apporter ton lunch ne t’empêchera pas d’aller dîner avec tes amis/collègues, non plus. S’ils vont dans une foire alimentaire, tu as le droit de t’asseoir avec eux même si tu n’as pas acheté le combo # 8 du resto chinois.

Je déteste cuisiner/je ne sais jamais quoi préparer

Breaking news : c’est un lunch que tu prépares, pas un concours gastronomique.

T’es pas obligé de copier ce que Marilou ou Ricardo font. Ni de faire une boîte Bento, avec tout bien placé, très cute.

Un sandwich au jambon avec une tranche de fromage, ça fait la job. Les restants de macaroni de la veille aussi. Si tu veux vraiment mettre toute la gomme pour impressionner ton voisin de cubicule, fouille un peu sur internet, tu vas en trouver, des idées.

Il n’y a pas de micro-ondes ou de frigo au bureau

Ouin, pis? T’avais pas de frigo pendant les 15 ans que t’es allé à l’école. Tu peux t’acheter un petit ice pack au Dollarama; ton sandwich et ta canette de V8 vont rester au froid. Il y a plusieurs plats qui sont très bons froids : salade verte, salade de pâtes, soupe froide, salade de quinoa. Dans le pire des scénarios, si jamais ton patron refuse catégoriquement d’acheter un micro-ondes ou un frigo, tu peux toujours convaincre tes collègues de cotiser en groupe pour en acheter un; ce serait un 5 $ ou un 10 $ bien investi. Mieux qu’un trio Big Mac, en tout cas.

Les thermos restent une solution tout à fait acceptable, aussi.

Mon budget va bien même si je ne me fais pas de lunch

Tant mieux pour toi. Comment va ta santé?

Ça me fait du bien de sortir du bureau

Vas-y. Il n’y a personne qui t’empêche d’aller prendre une marche, d’aller t’asseoir à l’ombre pour lire ou de rencontrer ton chum au parc. Je n’ai jamais vu une compagnie empêcher un employé d’aller prendre l’air.

Tu n’es (probablement) pas payé pendant cette heure-là, donc tu peux faire ce que tu veux. Tu ne peux vraiment pas sortir? Assure-toi au moins de te lever de ton bureau souvent pour te dégourdir les jambes et reposer tes yeux.

Je suis occupé le soir

T’as encore le temps de préparer le souper, non? Pourquoi tu ne fais pas une double recette? Il va t’en rester pour les lunchs. Je le fais régulièrement, pour ma conjointe ou pour les enfants. Personne ne se plaint d’avoir à manger des pâtes deux fois en moins de 24 heures (faut dire que ma sauce est vraiment bonne!).

C’est poche, les restants

Tous les goûts sont dans la nature. Si t’es vraiment pas capable de manger des restants, change ta routine matinale (LIEN). Tu pourras te lever plus tôt et te préparer un lunch. Il y a toujours une solution.

J’ai toujours faim après avoir mangé mon lunch

Sois réaliste quand tu prépares ton lunch. Si tu sais qu’un sandwich ne te suffit pas, ajoute autre chose à ton lunch. Pense aux fibres (légumes, fruits) et aux protéines (viande, fromage, légumineuses, noix). Tu peux aussi garder des collations non périssables dans ton bureau : barres tendres, noix, graines de tournesol ou de citrouille, thon en conserve, etc.

Alors?

Est-ce que je t’ai convaincu?

Non?

Tabarnouche, t’es tough!

J’espère que t’as une bonne raison. Ça te prend une maudite bonne raison pour continuer à dépenser au-dessus de 200 $ par mois quand tu peux facilement faire autrement.

Inspiration

Si tu veux commencer à apporter ton lunch au bureau, voici quelques liens vers des recettes qui pourraient t’inspirer à créer des bons repas :

– Ricardo : 30 boîtes à lunch

– Ricardo : les meilleurs lunchs

– Coup de pouce : 20 recettes pour diversifier la boîte à lunch

– Geneviève O’Gleman : Boîtes à lunch santé

N’oublie pas de consulter la rubrique Bien manger sans se ruiner pour découvrir les trucs et astuces qui feront baisser ta facture d’épicerie.