CRÉDIT PHOTO : Michèle Tremblay Photo

Au Québec, le mois de mars est synonyme de bien des choses. Certaines sont plaisantes, comme le retour des journées plus longues, la fonte de la neige et les repas à la cabane à sucre. D’autres le sont moins. Beaucoup moins.
C’est le cas des impôts. Personne n’y échappe (légalement, du moins). Pour la plupart d’entre nous, ce passage obligé nous cause bien des maux de tête. On cherche nos reçus, nos factures, nos avis de cotisation de l’an dernier… On se demande encore si le beau-frère va encore oublier de mettre les frais de garde de la petite cette année…
Si vous souhaitez réduire vos maux de tête au minimum, plusieurs options s’offrent à vous.
Vous pouvez vous tourner vers les firmes professionnelles, avec le risque que cela comporte.
Vous pouvez le faire par vous-même, en achetant un logiciel chez Bureau en Gros, ou en utilisant un logiciel gratuit disponible en ligne. Cette solution peut convenir à plusieurs contribuables qui ont à produire une déclaration simple (un seul revenu et peu de déductions). Par contre, dès que votre situation se complique (plusieurs revenus, déductions, pensions alimentaires, etc.), il se peut que vous passiez à côté de certains détails importants qui vous coûteront du temps précieux et de l’argent.

Fiez-vous à un pro des impôts

Selon moi, la meilleure option est de tout remettre ça entre les mains d’un expert qui s’y connaît en matière de déclarations de revenus et de code de l’impôt. Certes, c’est plus dispendieux, mais les chances sont bonnes que vous sortiez gagnant en bout de ligne. Sans oublier qu’une déclaration de revenus bien faite peut vous éviter bien des problèmes avec les agences gouvernementales du revenu.
Personnellement, j’ai la chance de connaître un fichu de bon comptable qui m’enlève bien des soucis quand vient le temps des impôts.
Jean Lacroix s’est occupé des impôts de la famille l’an dernier (incluant mes revenus et déductions de travailleur autonome) et les résultats étaient très bons!
Dans le but de vous éviter quelques maux de tête, j’ai demandé à Jean de nous indiquer la bonne marche à suivre lorsque vient le temps de se préparer pour rencontrer un comptable chargé de produire notre déclaration de revenus.

Documents importants

Voici les documents les plus importants à lui fournir :
– Avis de cotisation fédérale reçue (on y retrouve les informations importantes reliées au REER, RAP, pertes reportées, autres montants reportés, etc.) ;
– Avis de cotisation provinciale reçue (montant de la cotisation au régime de soins de santé et autres programmes) ;
– T4 / relevé 1 (revenus d’emplois) ;
– Relevés pour  pensions (RRQ, Sécurité de la vieillesse, retraite, retrait d’un REER/FERR) ;
– Relevé d’intérêts et/ou de placements ;
– Relevé 31 pour locataire ;
– Relevé de prestations d’invalidité / indemnisation.
Voici une liste des reçus importants les plus courants:
– Cotisations au REER ;
– Frais de garde d’enfants ;
– Frais pour activités physiques / culturelles ;
– Frais de scolarité ;
– Titres de transport en commun ;
– Médicaux (pour les prescriptions médicales, passer à votre pharmacie pour demander un relevé annuel) ;
– Relevé annuel des frais médicaux demandés et remboursés par un régime privé d’assurance ;
– Dons
La liste des documents ci-dessus est la plus commune.  Elle variera en fonction de votre situation, ou encore de l’âge comme par exemple, les aînés de 70 ans peuvent réclamer un crédit d’impôt pour maintien à domicile. Ils pourront demander ce crédit pour certains services qui leur permettent d’entretenir leur logement / résidence entres autres.
Quand vous serez prêt, prenez rendez-vous. N’attendez pas à la dernière minute, car un bon comptable est très occupé !

Lors du rendez-vous

Le comptable / préparateur d’impôt passera en revue vos informations personnelles et vos documents avec vous. Soyez bavards, ne vous gênez pas pour poser des questions. Fournissez-lui le plus de renseignements possibles : il (elle) travaille pour vous.
Il ou elle produira vos déclarations avec l’information en main.  Il ne peut inventer des reçus que vous ne lui fournissez pas.
Par la suite, le comptable vous informera des résultats de votre déclaration. Peu importe que les nouvelles soient bonnes ou mauvaises, il vous faudra signer un document autorisant le comptable à produire votre déclaration et à l’envoyer aux autorités concernées par voie électronique.
N’oubliez pas que la date limite pour produire votre déclaration est le 30 avril 2016.
Si vous avez un solde à payer à l’un ou l’autre des gouvernements, vous n’êtes pas tenu de le faire avant la date limite. Vous n’êtes aucunement obligés de laisser le gouvernement profiter de votre argent plus longtemps que nécessaire !

Suggestion Savante

Je vous invite fortement à contacter Jean Lacroix le plus rapidement possible.
Il est professionnel, rapide et très courtois.
Vous pouvez le rejoindre au [email protected] ou encore par téléphone, au 514-292-9870.
Apportez-lui tous vos documents ; vous pourrez ensuite dormir sur vos deux oreilles en sachant que vous êtes entre bonnes mains.
C’est Savant !