NOTE du Savant : aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter un nouveau collaborateur, un gars très sympathique et Savant, qui suit ce que je fais depuis le début. Gabriel Veilleux nous présente ici la première partie d’une série sur les stratégies que ce père de 3 enfants a adoptées pour survivre financièrement. Bienvenue, Gabriel! Et merci!


Je reviens tout juste d’un voyage de 11 jours en Espagne. Juste ma conjointe et moi, sans les enfants. De vraies vacances, question de célébrer notre dixième anniversaire de mariage.

Il y a deux ans, nous avons acheté une belle maison sur la rive-sud de Montréal. Nous possédons aussi deux voitures, dont une camionnette pour transporter nos trois enfants (qui ne sont pas venus en Espagne…de VRAIES vacances, je vous dis).

Pourquoi est-ce que je vous raconte ça, au fait ?

La plupart des gens qui liront cet article diront :

« C’est quoi son problème ? Moi aussi j’ai une maison, deux voitures plus récentes que les tiennes et je suis allé à Cuba deux fois l’an passé. »

Ok, ok, tes voitures sont sûrement plus récentes que les miennes, mais toi t’as pas eu de vraies vacances parce que t’as amené tes enfants !

Sans blagues, le point que je veux amener, c’est que nous le faisons avec un seul salaire et pas un salaire de dirigeant d’entreprise (quoique je le mérite amplement). En fait, je suis absolument moyen, puisque je gagne presqu’exactement le salaire québécois moyen. Pour ceux qui ne l’ont pas « googlé », c’est environ 45 000$ par année.

45 000 $ par année pour une famille de cinq.

« Donnes-nous tes trucs! » direz-vous, postillonnant au visage de votre pauvre téléphone/tablette/écran d’ordinateur.

Pas tout de suite !

Est-ce que le magicien révèle ses trucs au premier spectacle ? Ou le « douchebag » ses pick-up lines au premier rendez-vous ?

Quoi ?

Vous croyez que je suis un menteur ?

D’accord, d’accord, je vais vous révéler un de mes trucs.

Premièrement, lorsqu’on ne peut pas augmenter ses revenus, qu’est-ce qu’on fait ?

On diminue ses dépenses, évidemment.

Mais lesquelles ?

Si je diminue mes dépenses dans un secteur de 5 %, lequel est le plus payant ?

Le plus gros !

Où va la majorité de mon argent ?

Dans la bouffe !

Les dépenses en nourriture sont, la plupart du temps, les plus importantes d’une famille (à moins d’avoir une hypothèque de 5 millions de dollars, là ça m’étonnerais que tu manges pour 25 000 $ par mois).

Pour baisser les dépenses en nourriture, il y a les trucs de base : manger au restaurant moins souvent, faire des repas au lieu d’acheter des repas déjà faits, faire ton propre vin. Non, je niaise : fais pas ton vin, c’est mauvais.

Un secret bien gardé

Pour moi, un des meilleurs trucs pour économiser, c’est le surplus de pain !

Vous l’ignorez peut-être mais les surplus de pains, ou les magasins économiques pour les intimes, sont des endroits fantastiques où vous trouverez non seulement du pain tranché mais aussi des pains hot-dogs, hamburger, des biscuits et des tartes. Pssst, il y a même des gâteaux Vachon pour les plus gourmands. Les produits sont à bas prix car ils approchent de la date d’expiration ou ne rencontrent pas les standards de beauté. Oui, oui, ça existe du pain laid.

Faites une recherche sur Google pour les trouver. La boulangerie St-Méthode, par exemple, fournit une liste de ses magasins économiques sur son site web.

Un pain tranché coûte combien à l’épicerie, déjà ? 3 $ ? 4 $ ?

Je ne m’en souviens pas, ça fait trop longtemps que je paie mon pain 1,50 $.

C’est encore moins cher que chez Costco !

Chez nous, on mange en moyenne un pain tranché par jour. Les toasts, les sandwiches, les débarbouillettes dans la douche…

S’il fallait que je les paie à plein prix…

Si on est légèrement bon en calcul, ça fait une économie d’environ 2,50 $ par jour.

Donc, 75 $ par mois !

Et 912,50 belles piasses dans nos poches par année !! Une économie à ne pas négliger.

Voilà ! Ce n’est pas plus sorcier que ça.

Maintenant, filez vite au surplus de pain et commencez à ramasser vos 2,50 $ !


P.S. du Savant : si vous avez envie de partager vos secrets ou votre histoire avec les autres Savants et Savantes, n’hésitez pas à m’écrire au [email protected] ou sur la page Facebook de Mon Fric à moi. Il me fera plaisir de vous offrir une tribune.